[fol. 9v]

Folio 10

 

(Huars:)
N'a il en moi bon mariage?
[fol. 10] Dites, Perrete?

Perrete:

                            Oïl, Gautier,
Mais je n'oseroie acointier
Nului pour mon frere Guiot;
Bien en porroit tost venir bataille.
 

Gautiers:
Si tu ne le veus, ne m'en caille.
Entendons a ces autres noches.
Di moi, c'as tu chi en ches botes?

Peronnele:
Il i a pain, sel et cresson.

Gautiers:

Et tu, as tu rien, Marion?

Marote:
Naie, voir, demande Robin—
Fors du froumage d'ui matin,
Et du pain qui nous demoura.
Vés en chi se vous en volés.
 

Qui eüst deus gambons salés?

Marote:

Ou sont il?

Gautiers:
                Vés les chi tous pres.

Huars:
Et jou ai deus froumages fres.

Marot:
Di, de quoi sont il?

Huart:
                                De brebis.

Baudon:
Segneur, et j'ai des pois rotis.

Marote:
Quides tu pour tant estre quites?
 

Robins:
Naie, encor ai je des poumes quites.
Marion, en veus tu avoir?

Marote:
Nient plus?

Robins:
                  Si ai.

Marote:
                         Or di dont voir.

Robins:
Encore ai je .i. tel pasté,

Qui est de coulon tubé,
Que nous mengerons, Marote,
Bec a bec et moi et vous;
Chi me ratendés, Marote,
Chi venrai parler a vous.
Marote, veus tu plus or di?

Marote:
Oïl, certes.

[fol. 10v]